Quatre. C'est le nombre de titre européens que compte désormais à son palmarès Alistair Brownlee. Le double champion olympique n'a pas eu à forcer son talent, cet après midi à Geert, pour ajouter cette nouvelle palme à son palmarès déjà bien fourni.

Profitant de la faiblesse de l'opposition, le Britannique a nettement dominé à pied ses 9 autres camarades d'échappée, résistant ensuite facilement au retour extraordinaire du Portugais Joao Pereira, qui avait pourtant été piégé à vélo.

La natation, longue de 1 500 m, avait donc permis à dix hommes de prendre de l'avance sur la concurrence.

Parmi ces fuyards, on retrouvait Alistair Brownlee, le Belge Van Riel, le Hongrois Devay, le Suisse Salvisberg, l'Allemand Schwetz, le Britannique Dijkstra, l'Irlandais White, l'Espagnol Serrat Seoane et les frères russes Polyansky.

TETE VELO H.jpg

Les principaux piégés étaient le Portugais Joao Pereira (titré en 2017), le Belge Jeele Gens (5e en 2018) et le Portugais Joao Silva (3e en 2017).

Les poursuivants ne reviendront jamais sur la tête de course, concédant même du terrain en fin de parcours. Leur retard avoisinait la minute lorsqu'ils ont réintégraient T2.

Pendant ce temps, Alistair Brownlee, qui avait raté sa transition, avait passé en revue tous les concurrents qui avaient été plus rapides que lui. Aucun d'entre eux n'était en mesure de prendre son sillage.

Le double champion olympique pouvait filer en toute quiétude vers un énième succès.

BROWNLEE A PIED.jpg

Grâce à un finish tonitruant, Joao Pereira doublait à tour de rôle Antonio Serrat Seoane et Marten Van Riel qui semblaient pourtant bien partis pour se disputer la médaille d'argent.

PEREIRA ARRIVEE.jpg

VAN RIEL.jpg

Revenu du diable Vauvert lui aussi, le Belge Jeele Geens venait décrocher in-extremis le bronze.

GEENS ARRIVEE.jpg

Quant à Marten Van Riel, il était relégué à la 6e place, s'étant fait doubler également par l'Azerbaïdjanais Rostislav Pevtsov et le Britannique Barclay Izzard.

Aucun Français n'était engagé sur cette course.

Demain place aux relais mixtes avec une équipe française qui visera l'or sur la compétition élite.

Classement

  • 1 Alistair Brownlee GBR 01:35:01
  • 2 Joao Pereira POR 01:35:23 +00:00:21
  • 3 Jelle Geens BEL 01:35:56 +00:00:54
  • 4 Rostislav Pevtsov AZE 01:36:03 +00:01:01
  • 5 Barclay Izzard GBR 01:36:06 +00:01:04
  • 6 Marten Van Riel BEL 01:36:12 +00:01:10
  • 7 Vicente Hernandez ESP 01:36:16 +00:01:14
  • 8 Andreas Schilling DEN 01:36:21 +00:01:19
  • 9 Maximilian Schweiz GER 01:36:32 +00:01:30
  • 10 Shachar Saliv ISR 01:36:38 +00:01:36