La 3e étape du Grand Prix de duathlon, qui s'est déroulée dimanche dernier à Lomme (Nord), a été l'épreuve de toutes les surprises. Explications.

Femmes

Tout d'abord, il faut préciser que l'épreuve s'est déroulée sous un format inhabituel, triathlon S avec multi-enchaînement : 3/11/2,3/11/2,3.

Deuxième avant cette manche, le Stade Français a perdu toutes ses illusions dans le Nord. Présente avec seulement trois athlètes et sans sa vice-championne du monde Sandrina Illes, la formation parisienne savait que cette étape serait celle de tous les dangers mais elle n'imaginait pas une telle catastrophe. Tandis que Marion Legrand gagnait brillamment la course, une seule de ses représentantes n'a été, en effet, en mesure de franchir la ligne d'arrivée, Lauriane Mascaro (52e). Frigorifiée, la médaillée de bronze des derniers Mondiaux a été contrainte de jeter l'éponge.

À cause de ce zéro pointé, le champion de France rétrograde à la 5e place du classement général à 16 points du leader. Celui-ci est toujours Issy-les-Moulineaux. Paradoxalement, la formation des Hauts-de-Seine a fait la bonne opération du jour alors qu'elle n'a terminé que 3e de l'étape.

Privée de ses triathlètes (Émilie Morier et les sœurs Merle), Issy ne s'attendait pas, en revanche, que sa capitaine de route, la championne du monde Sandra Levenez ne figure pas sur le podium. Celle-ci a été même devancée par sa coéquipière Julie Chuberre Dodé (2e). Comme la 3e représentante, Louise Thébault, n'a terminé qu'à la 19e place, le champion de France a vu deux clubs faire mieux que lui : Montluçon qui a placé trois filles dans le Top 8 (Sonia Berajano 5e, Jazmin Aguilar Corona Guadalupe 7e et Marta Romance 8e) et les Tritons Meldois qui ont classé trois de leurs représentantes dans le Top 10 (Marion Gay Pageon 5e, Lesley Smit 9e et Kristina Ziemons 10e).

Lomme Montlucon.jpg

Au général, Issy ne possède désormais plus que 4 points d'avance sur Montluçon et 8 sur les Tritons Meldois. La compétition s'en trouve relancée.

Deux autres clubs ont réalisé une bonne opération. Tout d'abord, le Cambrai Triathlon, qui grâce à sa 4e place sur l'étape, gagne deux rangs et se retrouve 6e au général. Ensuite, Champigny Triathlon qui quitte la zone rouge (13e). La formation francilienne a surtout profité du forfait sur cette étape du Mans Triathlon, qui dégringole du coup à la 15e place (- 3 rangs). Sont eux toujours en position de relégables : Angers (14e) et Versailles (16e)

Hommes

Le classement masculin a connu moins de chambardement. Les deux leaders du classement général (Gonfreville et Metz) ont été fidèles à leur réputation, terminant aux deux premières places. Plus homogène avec trois garçons dans le Top 5 (Vandecasteele 4e, Martin 6e et April 13e), formation normande a devancé son homologue messine privée il est vrai du champion de France, Yohan le Berre, et dont la majorité des athlètes était présent sur le GP de Châteauroux la veille.

Le club lorrain n'a même pas pu se consoler avec la victoire en individuel. À la surprise générale, le champion du monde Benjamin Choquert a, en effet, été devancé par l'Ébroïcien Robin Moussel, dont les talents d'attaquant ont enfin été récompensés.

Lomme podium ind hommes.jpg

Rien n'est perdu pour le titre pour Metz. Deux points seulement séparent, en effet, au général, les éternels rivaux.

Le 3e du classement est toujours le Team Noyon, même s'il a un peu souffert dans le Nord, devant se contenter de la 5e place. L'absence d'Adrien Latestere lui a, sans aucun doute, été préjudiciable.

Du coup, la formation de l'Oise voit revenir à grands pas dans le rétroviseur le Team Palaiseau Triathlon, remarquable 3e sur cette étape grâce notamment à un Krilan Le Bihan survolté (3e), qui s'affirme d'étape en étape.

Lomme podium hommes.jpg

Au général, les Franciliens ne sont plus désormais qu'a trois points du podium. Le Top 5 est complété par le Montluçon Triathlon (6e de l'étape).

L'autre grand gagnant du jour est la Côte d'Opale Triathlon Calais Saint-Omer, qui grâce à sa 7e place du jour, gagne 4 rangs au général tout en s'extrayant de la zone de relégation. Les club, qui sont aujourd'hui en gros danger, se nomment Le Mans Triathlon, Évreux Triathlon (qui abandonne néanmoins la lanterne rouge) et Issy Triathlon, classés dans cet ordre.

En D2, grâce à son 2e succès de l'année, le Caen Triathlon compte désormais 6 pts d'avance sur les Sables Vendée (2e de l'étape) et 8 sur Vallons de la Tour Triathlon (4e de l'étape), menacé par Vittel Triathlon (3e de l'étape).

Lomme D2.jpg

Prochaine étape : Vairé (15 septembre)

Classements

D1 Femmes

Scratch

  • 1 Marion Legrand (Stade Français) 1h05'39
  • 2 Julie Chuberre Dodé (Issy Triathlon) 1h05'52
  • 3 Marion Gay Pageon (Les Tritons Meldois) 1h06'19
  • 4 Sandra Levenez (Issy Triathlon) 1h06'38
  • 5 Sonia Bejarano (Montluçon Triathlon) 1h07'19

Équipes

Étape

  • 1 MONTLUCON TRIATHLON 20 pts
  • 2 LES TRITONS MELDOIS 22 pts
  • 3 ISSY TRIATHLON 25 pts
  • 4 CAMBRAI TRIATHLON 44 pts
  • 5 COTE D OPALE TRIATHLON CALAIS SAINT-OMER 65 pts

Classement général après 3 étapes

  • 1 ISSY TRIATHLON 56 pts
  • 2 MONTLUCON TRIATHLON 52 pts
  • 3 LES TRITONS MELDOIS 48 pts
  • 4 TRIATHLON CLUB DU MONTREUILLOIS 37 pts
  • 5 STADE FRANCAIS 36 pts
  • 6 CAMBRAI TRIATHLON 34 pts
  • 7 COTE D OPALE TRIATHLON CALAIS SAINT-OMER 34 pts
  • 8 METZ TRIATHLON 34 pts
  • 9 LYS CALAIS TRIATHLON 26 pts
  • 10 TRIATHLON CLUB DE LA GRANDE MOTTE 25 pts
  • 11 ASPTT 36 SPORTS NATURE 22 pts
  • 12 TRI VAL DE GRAY 16 pts
  • 13 RED STAR CLUB CHAMPIGNY 14 pts
  • 14 ASPTT ANGERS 14 pts
  • 15 LE MANS TRIATHLON 12 pts
  • 16 VERSAILLES TRIATHLON 9 pts

D1 Hommes

Scratch

  • 1 Robin Moussel (Évreux Triathlon) 58'21
  • 2 Benjamin Choquert (Metz Triathlon) 58'32
  • 3 Krilan Le Bihan (US Palaiseau Triathlon) 58'33
  • 4 Angelo Vandecasteele (E.S.M Gonfreville L'Orcher) 58'40
  • 5 Maxime Bargetto (Metz Triathlon) 58'45

Équipes

Étape

  • 1 E.S.M. GONFREVILLE L ORCHER 23 pts
  • 2 METZ TRIATHLON 31 pts
  • 3 US PALAISEAU TRIATHLON 34 pts
  • 4 LES TRITONS MELDOIS 54 pts
  • 5 TEAM NOYON TRIATHLON 57 pts

Général après 3 étapes

  • 1 E.S.M. GONFREVILLE L ORCHER 58 pts
  • 2 METZ TRIATHLON 56 pts
  • 3 TEAM NOYON TRIATHLON 45 pts
  • 4 US PALAISEAU TRIATHLON 42 pts
  • 5 MONTLUCON TRIATHLON 39 pts
  • 6 LES TRITONS MELDOIS 36 pts
  • 7 RODEZ TRIATHLON 12 34 pts
  • 8 RENNES TRIATHLON 30 pts
  • 9 MONT-SAINT-AIGNAN TRIATHLON 23 pts
  • 10 COTE D OPALE TRIATHLON CALAIS SAINT-OMER 21 pts
  • 11 PONTIVY TRIATHLON 20 pts
  • 12 ASPTT STRASBOURG TRI 18 pts
  • 13 A.S. CORBEIL-ESSONNES TRIATHLON 16 pts
  • 14 LE MANS TRIATHLON 16 pts
  • 15 EVREUX AC. TRIATHLON 11 pts
  • 16 ISSY TRIATHLON 8 pts

Les résultats complets en cliquant sur le lien ci-dessous :

http://www.prolivesport.fr/