Décidément, on ne voit presque que du Bleu sur le circuit WTS en ce début de saison.

Après Dorian Coninx aux Bermudes, Vincent Luis a remporté, lui aussi son étape, ce samedi à Yokohama (Japon). Leader de la compétition avant cette manche, le champion de France a accru, par la même occasion, son avance au classement général de la compétition.

Auteur d'une bonne natation, le Génovéfain a réussi à se hisser à vélo dans l'échappée qui a relégué dans le lointain les autres concurrents. Il avait à ses côtés le Sud-Africain Henri Schoeman, le Belge Marten Van Riel, l'Espagnol Javier Gomez Noya, son compatriote Dorian Coninx, l'Australien Aaron Royle, l'Allemand Jonas Schomburg, le Hongrois Bence Bicsák, le Russe Illia Prasolov et l'Autrichien Alois Knabl.

Les principaux piégés étaient l'Espagnol Fernando Alarza, le Britannique Alex Yee, le Norvégien Kristian Blummenfelt et le Français Léo Bergère relégués dans un 2e groupe, l'Espagnol Mario Mola et l'Australien Jacob Birtwhistle dans un 3e.

C'est avec une avance de près d'une minute que les dix hommes ont rejoint l'aire de transition.

À pied, quatre hommes se sont très vite détachés : Vincent Luis (le plus rapide au démarrage), Henri Schoeman, l'étonnant Bence Bicsák et Javier Gomez.

yokohama quatuor.jpg

Le quatuor restera groupé presque jusqu'au bout. C'est finalement dans les tout derniers hectomètres que Vincent Luis est parvenu à se défaire de son dernier rival, Henri Schoeman.

Le vice-champion du monde pouvait exulter sur la ligne d'arrivée. Non seulement, il décrochait son 4e succès sur WTS (le premier de la saison après deux Top 5) mais également il marquait les esprits en vue d'un premier titre mondial.

Derrière Luis et Schoeman, le Hongrois Bicsák s'emparait du bronze au nez et à la barbe du mythique Javier Gomez.

Auteur du meilleur temps sous les 30' (29'58 contre 30'21), le Britannique Alex Yee, qui a failli faire encore mieux avant de payer ses efforts, complète le Top 5.

Yokohama Alarza Yee.jpg

Lauréat de la précédente manche, Dorian Coninx doit cette fois se contenter de la 12e place, six rangs devant Léo Bergère.

yokohama Leo.jpg

Quant au champion du monde en titre, Mario Mola, il termine à une très décevante 29e place.



Au classement général, Vincent Luis compte désormais 454 points d'avance sur l'Espagnol Fernando Alarza (6e de la course après un beau retour) et 636 sur le Sud-Africain Henri Schoeman.

Deux autres tricolores apparaissent dans le Top 10 : Léo Bergère (7e) et Dorian Coninx (8e).

Prochaine étape : Leeds (8 et 9 juin)

Classements

HOMMES

Étape

  • 1 Vincent Luis 1989 FRA 1 01:43:21 00:17:41 00:00:55 00:54:07 00:00:18 00:30:21
  • 2 Henri Schoeman 1991 RSA 8 01:43:24 00:17:39 00:01:02 00:54:02 00:00:20 00:30:22
  • 3 Bence Bicsák 1995 HUN 11 01:43:26 00:17:52 00:00:51 00:53:59 00:00:23 00:30:23
  • 4 Javier Gomez Noya 1983 ESP 9 01:43:38 00:17:47 00:00:50 00:54:06 00:00:23 00:30:33
  • 5 Alex Yee 1998 GBR 10 01:43:57 00:18:27 00:00:52 00:54:12 00:00:30 00:29:58
  • 6 Fernando Alarza 1991 ESP 2 01:44:06 00:18:22 00:00:53 00:54:14 00:00:20 00:30:19
  • 7 Luke Willian 1996 AUS 37 01:44:07 00:18:24 00:00:50 00:54:14 00:00:19 00:30:21
  • 8 Marten Van Riel 1992 BEL 20 01:44:09 00:17:41 00:00:56 00:54:06 00:00:21 00:31:07
  • 9 Ryan Sissons 1988 NZL 41 01:44:13 00:18:25 00:00:53 00:54:10 00:00:19 00:30:28
  • 10 Sam Ward 1994 NZL 15 01:44:19 00:18:27 00:00:52 00:54:11 00:00:21 00:30:30
  • 12 Dorian Coninx 1994 FRA 5 01:44:29 00:17:42 00:00:52 00:54:09 00:00:20 00:31:27
  • 18 Léo Bergere 1996 FRA 3 01:44:59 00:18:25 00:00:52 00:54:11 00:00:19 00:31:14

Ranking

  • 1 - Vincent Luis 1989 FRA 3 2523
  • 2 - Fernando Alarza 1991 ESP 3 2069
  • 3 +5 Henri Schoeman 1991 RSA 3 1887
  • 4 +7 Bence Bicsák 1995 HUN 3 1769
  • 5 +4 Javier Gomez Noya 1983 ESP 2 1716
  • 6 +3 Alex Yee 1998 GBR 2 1657
  • 7 -4 Léo Bergere 1996 FRA 3 1553
  • 8 -3 Dorian Coninx 1994 FRA 3 1484
  • 9 -5 Mario Mola 1990 ESP 3 1255
  • 10 -4 Gustav Iden 1996 NOR 3 1217
  • 23 -7 Pierre Le Corre 1990 FRA 1 677
  • 44 -6 Simon Viain 1993 FRA 1 195