Trois épreuves du circuit Ironman, avec des pros engagés, auront lieu ce week-end. Quelques grands noms apparaissent sur les start-lists :

Ironman Australie (Port Macquarie)

Côté masculin, quatre favoris se détachent dans cette course. Tout d'abord, l'Australien Tim Reed et le Néo-Zélandais Mark Bowstead qui ont terminé, il y a quelques semaines, 5e et 6e de l'Ironman de Nouvelle-Zélande. Le premier nommé aura l'avantage d'avoir déjà brillé sur cette course (1er en 2016 et 2e en 2017). Viseront également la victoire deux autres Australien Cameron Wurf (9e à Hawaii et récent lauréat à Cannes) et Tim Van Berkel (12e à Hawaii). Deux Bleus sont engagés chez les pros : Denis Chevrot (top 5 accessible, photo ouverture) et Lucas Amirault.

Chez les femmes, la double tenante du titre, Laura Siddall, qui a terminé 17e à Hawaii, sera la grande favorite. L'Australienne retrouvera sur sa route les rivales qu'elle avait battues l'an passé : la Néo-Zélandaise Melanie Burke (2e), l'Américaine Kelsey Withrow (3e) et la Néerlandaise Els Visser (4e).

Départ : dimanche 5 mai 7h10 (samedi 23h10 en France)

Ironman 70.3 Utah (St Georges)

Cette course a souvent couronné des grosses pointures côté masculin : Lionel Sanders (2016 et 2018), Alistair Brownlee (2017), Tim Don (2015), Jan Frodeno (2014)...

Aucun d'entre eux ne sera de la partie.

Présent sur le podium ces trois dernières années, Sebastian Kienle aimerait en profiter et monter cette fois sur la plus haute marche.

kienle Previe.jpg

L'Allemand n'a pas la course gagnée d'avance face aux Américains Ben Hoffman (4e à Hawaii en 2016) et Rodolphe Von Bergh (10e du Mondial 70.3 et lauréat de l'Ironman 70.3 de Nice l'an passé), l'Australien Joe Gambles (3e de cette course en 2016) et le Belge Bart Aernouts (2e à Hawaii en 2018).

Chez les femmes, on s'attend à un match à trois entre des anciennes lauréates de l'épreuve : les Canadiennes Paula Findlay (2018) et Heather Wurtele (2015 et 2016) et la Britannique Holly Lawrence (2017).

Départ : samedi 4 mai 6h50 (14h50 heure française)

À noter que cette épreuve vient d'être choisie pour accueillir les Mondiaux Ironman 70.3 en 2021.

Ironman 70.3 Busselton

Plateau peu relevé, essentiellement composé d'Australiens sur cette épreuve. Le quintuple champion du monde Craig Alexander (3 fois sur Ironman, 2 fois sur Ironman 70.3) et Sarah Crowley (3e à Hawaii en 2017) en seront les têtes d'affiche.

Départ : samedi 4 mai 6h50 (0h50 heure française)