Quel départ en fanfare ! Les Bleus ont décroché trois médailles, dont deux en or lors des Mondiaux de duathlon, qui ont ouvert le Festival Multisports de Pontevedra (Espagne).

VELO-AMBIANCE-PONT-FRANÇAISE.jpg

Malchanceux lors des précédentes éditions, Benjamin Choquert et Sandra Levenez ont décroché de belle manière le Graal cet après-midi dans la cité chère à Javier Gomez. C'est le premier sacre mondial pour le Messin et le deuxième pour l'Isséenne, qui avait remporté sa première couronne en 2014 à... Pontevedra. Voici comment chacun s'est forgé son succès :

Hommes

Ils étaient 53 (dont 14 U23) à se présenter sur la ligne de départ en fin de matinée.

Depart-hommes.jpg

Pénalisé de 15 secondes avant même le départ (retard au briefing), Yohan Le Berre n'a pas d'autre alternative que d'imprimer un rythme d'enfer à la course. Le Messin se détache d'entrée de jeu en compagnie de son équipier Benjamin Choquert.

choquert-1-cap.jpg

Le duo tricolore rejoint T1 avec 45 secondes d'avance.

Respectant sa pénalité, Le Berre laisse Choquert sortir seul en tête du parc à vélos.

1ERE-TRANSITION-CHOQUERT.jpg

1ERE-TRANSITION-LEBERRE.jpg

Il le retrouvera logiquement quelques kilomètres plus loin.

VELO-LEBERRE-EN-TETE.jpg

Dans le groupe de poursuivants figure Benoît Nicolas.

1ERE-TRANSITION-NICOLAS.jpg

Malgré tous leurs efforts, les fuyards ne peuvent empêcher le retour des poursuivants, dont Benoît Nicolas peu avant la mi-vélo.

VELO-JONCTION-TETE.jpg

Quelques kilomètres avant T2, deux outsiders se font la belle : le Britannique Liam Lloyd et le Néerlandais Thomas Cremers. Ils se dotent d'une avance d'une trentaine de secondes avant d'aborder les 5 derniers kilomètres pédestres. Ce ne sera pas suffisant...

Dès la fin de la première boucle, le verdict semble connu. Revenu à 5 secondes de Lloyd, Benjamin Choquert semble prêt à le dévorer tout cru et il a fait le trou vis-à-vis des autres concurrents.

LLOYD-2CAP.jpg

Malgré une belle fin de course d'Emilio Martin, le Messin n'est nullement inquiété dans l'ultime tour, allant quérir son premier titre international, de surcroît mondial.

Juste derrière l'Espagnol, Angelo Vandecasteele crée la surprise en s'emparant du bronze. Le Belge n'était, en effet, jamais monté sur un podium international jusqu'à ce jour.

Les deux autres Bleus sont donc boutés d'un podium qu'ils visaient avant le coup : Yohan Le Berre (5e) et Benoît Nicolas (7e). Gageons qu'ils prendront leur revanche lors de l'Euro.

À noter le doublé belge chez les U23 : victoire d'Arnaud Mengal devant Arnaud Dely.

Pour l'anecdote, un Kenyan et un Jamaïcain ont donné un côté exotique à la course. Malheureusement ni David Ndatha (photo ci-dessous), ni Jassette Bromfield n'ont pu terminer le vélo, ayant été doublé par les leaders.

VELO-KENYAN.jpg

Les concurrents ont eu la chance de courir dans le centre-ville de Pontevedra.

CAP-AMBIANCE-VILLE-HOMMES.jpg

Classement

  • 1 Benjamin Choquert FRA 01:45:56
  • 2 Emilio Martin ESP 01:46:10
  • 3 Angelo Vandecasteele BEL 01:46:11
  • 4 Liam Lloyd GBR 01:46:17
  • 5 Yohan Le Berre FRA 01:46:32
  • 6 Marco Miguel POR 01:46:33
  • 7 Benoit Nicolas FRA 01:46:34
  • 8 Arnaud Mengal BEL 01:46:56
  • 9 Javier Martin Morales ESP 01:47:01
  • 10 Luis Miguel Martin Berlanas ESP 01:47:02

Femmes

Côté féminin, 4 candidatures se détachaient nettement, celles de la tenante du titre autrichienne Sandrina Illes et des trois Françaises Sandra Levenez, Garance Blaut et Marion Legrand. Celles-ci, ainsi que les 17 autres concurrentes, ont effectué leurs premières foulées sous les coups de 13h45.

DEPART-FEMMES.jpg

Après les 10 km pédestres inauguraux, elles ne sont plus que deux au coude à coude : Sandrina Illes et Sandra Levenez.

LEVENEZ-TETE-1ERE-CAP.jpg

ILLES-1ERE-TRANSITION.jpg

Troisième, Garance Blaut a concédé une quarantaine de secondes.

BLAUT-1ERE-CAP.jpg

Cinquième, Marion Legrand est, quant à elle, pointée, à 1'21.

LEGRAND-1ERE-CAP.jpg

Cela n'empêchera pas la Stadiste de revenir sur sa coéquipière. Tous deux se retrouvent bientôt avec la seule Sandrina Illes dans le groupe qui chasse derrière Sandra Levenez.

GROUPE-CHASSE-BLAUT-LEGRAND.jpg

Pendant ce temps, celle-ci n'avait pas amusé le terrain, accroissant son avance au fil des tours.

LEVENEZ-VELO.jpg

C'est finalement avec une avance abyssale de 2 minutes qu'elle dépose son vélo à T2.

Comme il ne reste que 5 km à parcourir, rien ne peut arriver à la nonuple championne de France qui peut filer vers une deuxième couronne mondiale à l'âge de 40 ans (ndlr : elle les aura dans quelques semaines).

Logiquement, Sandrina Illes prend l'ascendant sur les deux autres Françaises dans cet ultime l'acte. Après l'or de l'an passé, l'Autrichienne décroche sa 2e médaille mondiale consécutive.

Le podium est complété par Garance Blaut, qui n'avait, quant à elle, jamais goûté aux joies d'un podium international.

PODIUM-FILLES.jpg

Marion Legrand, qui doit se contenter la médaille en chocolat, n'avait pas l'air trop déçue. Au contraire, elle se félicitait de la performance de son amie Garance.

A noter le succès surprenant d'une Vénézuélienne, Edmar Daniely Brea Abreu, chez les U23.

La mascotte de la compétition a l'air d'avoir apprécié les succès français. Pourvu que cela dure pour les compétitions à venir !

masquotte.jpg

Classement

  • 1 Sandra Levenez FRA 01:58:17
  • 2 Sandrina Illes AUT 02:00:10
  • 3 Garance Blaut FRA 02:00:53
  • 4 Marion Legrand FRA 02:01:16
  • 5 Edmar Daniely Brea Abreu VEN 02:03:34
  • 6 Olivia Matthews GBR 02:03:57
  • 7 Marta Pintanel Raymond ESP 02:04:06
  • 8 Ana Filipa Santos POR 02:04:45
  • 9 Sophie Van Der Most NED 02:05:08
  • 10 Irene Loizate Sarrionandia ESP 02:05:48

Vous retrouverez les résultats complets de ces deux courses en cliquant sur le lien ci-dessous :

https://bit.ly/2L6uCAF