Deux très belles épreuves du Circuit Ironman sont au programme ce week-end : l'Ironman 70.3 d'Oceanside en Californie et l'Ironman d'Afrique du Sud.

Depuis 2014, l'Ironman 70.3 d'Oceanside n'a connu que deux lauréats masculins : l'Allemand Jan Frodeno (2014, 2015 et 2018) et le Canadien Lionel Sanders (2016 et 2017). Ces deux champions étant forfaits, il y aura un nouveau vainqueur au palmarès de l'épreuve samedi soir.

Le plateau reste malgré tout de qualité. Pour preuve, quatre athlètes présents sur la start-list ont terminé dans le Top 10 du dernier championnat du monde Ironman 70.3 : l'Américain Ben Kanute (4e), l'Australien Sam Appleton (6e), le Britannique Adam Bowden (7e) et un autre Américain Rodolphe von Berg (10e, photo ci-dessous).

Ironman Von Berg.jpg

Seront également à surveiller de près un 3e Américain Eric Lagerstrom (4e de cette course en 2018), le Suisse Ruedi Wild (14e des Mondiaux 70.3) et l'Australien Joe Gambles (3e des Mondiaux LD ITU 2017).

Les deux Bleus engagés, Nicholas Granet (5e de l'Ironman Arizona 2018) et Kevin Maurel (3e de l'Ironman 70.3 Pays d'Aix 2018) essaieront de s'immiscer dans le Top 10.

Chez les femmes, la grandissime favorite sera l'octuple champion du monde (4 sur Ironman et 4 sur Ironman 70.3) Daniela Ryf. Une autre championne du monde sera au départ : la Britannique Holly Laurence (titrée en 2016), qui aura l'avantage d'avoir déjà brillé sur cette épreuve (lauréate en 2016, 3e en 2015 et 2e en 2018).

Une autre concurrente est en mesure d'inquiéter la Suissesse. Il s'agit de l'Américaine Sarah True (4e des derniers Mondiaux Ironman 70.3 et 3e de cette course l'an passé).

Départ de la course : samedi 6h40 (15h40 heure française)

En Afrique du Sud, les tenants du titre de cet Ironman, qui se déroulera dimanche seront candidats à leur succession : le Sud-Africain Kyle Buckingham et la Britannique Lucy Charles.

Kyle Buckingham retrouvera sur sa route un ancien lauréat de la course : l'Américain Ben Hoffman (titré en 2016 et 2017). Le Sud-Africain aura également face à lui les deux garçons qui l'accompagnaient sur le podium l'an passé : l'Australien Josh Amberger (2e) et l'Allemand Maurice Clavel (3e), bien connu en France depuis sa victoire sur le 70.3 de Vichy l'an passé).

Mais la faveur des pronostics ira plutôt du côté de Bart Aernouts et de David McNamee, respectivement 2e et 3e des derniers Mondiaux Ironman. Respectivement 3e en 2015 et 3e en 2017, le Belge (photo ci-dessous) et le Britannique connaissent eux aussi les parcours proposés.

Ironman Aernouts.jpg

Seront eux aussi à surveiller de près le Britannique Tim Don (3e des Mondiaux Ironman 70.3 et lauréat de l'Ironman du Brésil en 2017), l'Allemand Nils Frommhold (lauréat en 2014), l'Australien Tim Van Berkel (12e du Mondial Ironman en octobre dernier et 2e de cette course en 2016), l'Espagnol Eneko Llanos (vainqueur de l'Ironman d'Arizona l'an passé) et l'Autrichien Michael Weiss (10e du dernier Mondial Ironman.

Chez les femmes, Lucy Charles, qui reste sur deux titres de vice-championne du monde Ironman, est sans doute soulagée de ne pas affronter Daniela Ryf, qui l'avait précédée au palmarès de cette course en 2017.

Ironman Ryf.jpg

La Britannique semble avoir de la marge sur les rivales qu'elle aura à affronter dimanche.

Les plus huppées sont la Canadienne Angela Neath (8e du dernier Mondial Ironman), l'Allemande Mareen Hufe (13e du dernier Mondial Ironnman.

  • Départ de la course :
  • - hommes : dimanche 6h30
  • - femmes : dimanche 6h35