L'attraction de la coupe du monde de New Plymouth (Nouvelle-Zélande), qui s'est déroulée le week-end dernier, était la rentrée du quintuple champion du monde Courte Distance, Javier Gomez. L'Espagnol n'avait pas mis un dossard sur le circuit ITU depuis la finale de la WTS à Rotterdam en septembre 2017. Après un intermède sur Ironman, le champion Ibère s'est fixé comme objectif de se qualifier pour ses 3e JO consécutifs (NDLR : il a terminé 2e à Rio et 4e à Pékin). Pour sa réapparition, Gomez a dû se contenter de la 5e place, mais à seulement 13 secondes du lauréat. Celles-ci correspondent au temps perdu lors de la 2e transition. "Je suis arrivé trop vite dans le parc à vélos. Du coup, j'ai raté mon emplacement et j'ai dû faire demi-tour pour revenir à mon emplacement", explique l'Espagnol satisfait malgré tout de sa prestation.

L'épreuve a été remportée par l'espoir australien Luke Willian, qui avait déjà triomphé à ce niveau à Mooloolaba en 2017. L'argent est revenu à l'Allemand Justus Nieschlag et le bronze au Néo-Zélandais Sam Ward.

Chez les femmes, il a fallu attendre les tout derniers hectomètres pour connaître l'identité de la lauréate. Angelica Olmo a eu finalement un meilleur finish que la Suisse Jolanda Annen.

New Plymouth Olmo.jpg

C'est le premier succès en coupe du monde de la Transalpine. Le podium a été complété par l'Australienne Jaz Hedgeland.

Aucun Français n'était engagé sur cette course.

Classements

Hommes

  • 1. Luke Willian (AUS) 56:04
  • 2. Justus Nieschlag (GER) 56:10
  • 3. Sam Ward (NZL) 56:10
  • 4. Hayden Wilde (NZL) 56:15
  • 5. Javier Gomez Noya (ESP) 56:17

Femmes

  • 1. Angelica Olmo (ITA) 1:03:27
  • 2. Jolanda Annen (SUI) 1:03:28
  • 3. Jaz Hedgeland (AUS) 1:03:36
  • 4. Tamara Gorman (USA) 1:03:44
  • 5. Emma Jeffcoat (AUS) 1:04:01