Quand on parle de l'Ironman de Nouvelle-Zélande, le premier nom qui vient à l'esprit est celui de Cameron Brown. Âgé désormais de 46 ans, le Néo-Zélandais a fait de cette épreuve sa chasse gardée.

Entre 1999 et 2018 et sur 20 éditions de l'Ironman Nouvelle-Zélande sur le site de Taupo, il est monté 20 fois sur le podium : 12 fois sur la plus haute marche, cinq sur la deuxième et trois fois sur la troisième. Lorsqu'il a triomphé lors de l'édition 2016, il était le concurrent le plus âgé à remporter un Ironman (43 ans).

Ces deux dernières années, Cameron a trouvé plus fort que lui en la personne de Braden Currie (2017) et Terenzo Bozzone (2018). Il les retrouvera une nouvelle fois sur sa route dimanche. Et il lui sera difficile de prendre sa revanche sur ses rivaux, qui semblent désormais être un ton au-dessus de lui.

Terenzo Bozzone n'a pourtant pas connu une année 2018 tranquille. En juillet, lors d'un entrainement vélo à Auckland, il a été percuté par un camion, accident qui lui a occasionné de sérieuses blessures.

Après cinq mois de soins et de rééducation, il a repris la compétition. Le Kiwi a vite retrouvé son meilleur niveau, s'imposant notamment lors de l'Ironman Western Australia.

De son côté, Braden Currie a obtenu deux Top 10 lors des Mondiaux (8e sur 70.3 et 5e sur Ironman).

Les candidats au podium seront nombreux : l'Américain Andrew Starykowicz (1er de l'Ironman de Louiville en 2017) s'il gère bien son effort à vélo, l'Australien Tim Reed (champion du monde Ironman 70.3 2016) ainsi que les Néo-Zélandais Mike Phillips (5e l'an passé et 16e du Mondial Ironman) et Mark Bowstead (5e en 2017).

Chez les femmes, on retrouvera au départ les lauréates des quatre dernières éditions : Laura Siddall (2018), Jocelyn McCauley (2017) et Meredith Kessler (2015 et 2016).

Deuxième l'an passé, la Néo-Zélandaise Teresa Adam sera, elle aussi, une candidate à la victoire.

NZ_femmes.jpg

Aucun pro français n'est engagé sur cette course.

Départ :

- pros hommes : samedi 6h45 (vendredi 18h45 en France)

- pros femmes : samedi 6h48 (femmes 18h48 en France)