Les épreuves indoor de triathlon, qui se sont déroulées en France, ont toujours créé l'évènement. Tous les passionnés de triathlon de la première heure se souviennent encore des épreuves de Bordeaux et de Paris Bercy, en 1993 et 1994. Plus récemment, en octobre 2016, le Vendée Triathlon Show avait également beaucoup plu au public.

Ce samedi, c'est Liévin qui accueillera un spectacle de ce genre. La compétition se déroulera dans l'Aréna Sport Couvert. Avec 14 000 m2, celle-ci est la plus grande salle de pratique sportive au nord de Paris.

Lie_vin_Arena.jpg

2 800 personnes sont attendus pour l'ensemble des compétitions proposées.

Pour l'occasion, les organisateurs ont installé une piscine de 25 m de long et 15 m de large. La piste a été également aménagée pour permettre aux concurrents d'évoluer en toute sécurité à vélo.

Parée du label coupe d'Europe, l'épreuve élite constituera le clou du spectacle. La compétition se déroulera sous la forme d'un tournoi avec qualifications, repêchages, 1/2 finales et finale. Les distances à parcourir seront les suivantes : 150 m de natation - 3 km de vélo - 1 km de course à pied.

Chez les hommes, 5 séries qualificatives seront au programme. Les 5 premiers de chacune d'elles iront directement en demi-finale. Les autres devront passer par les repêchages pour récupérer les 11 slots restants pour le tour suivant. Quatre billets pour la finale seront ensuite distribués lors des 3 demi-finales. 12 concurrents seront donc présents en finale A. Douze autres se consoleront avec la finale B. Voici les favoris de chaque série :

Série 1 : Le champion d'Europe Pierre Le Corre sera le grand favori de cette manche. Devraient également passer ce premier cap facilement le Tchèque Jan Volar (14e de l'Euro Sprint de Tartu) et le Belge Tim Van Hemel (champion d'Europe de Cross Triathlon. Huitième des derniers championnats de France, Mathis Margirier a, lui aussi de grandes chances de voir les 1/2.

Série 2 : La tête d'affiche sera le Hongrois Csongor Lehmann, sacré champion du monde junior à Gold Coast. Devraient également se qualifier sans souci l'Espagnol Roberto Sanchez Mantecon (3e de l'Euro U23 et 15e de la récente coupe du monde de Cape Town) et le Français Anthony Pujades (3e de la finale de la coupe d'Europe à Funchal. Ce sera plus dur pour l'autre Bleu Simon Duwat.

Série 3 : Le favori de cette manche sera le Néerlandais Marco van der Stel (3 Top 25 en WTS l'an passé). Auront également les faveurs de la cote le Français Raoul Shaw habitué aux épreuves indoor (NDLR : il a remporté à plusieurs reprises l'aquathlon de Vittel) et qui aura l'avantage de courir à domicile et le Hongrois Bence Lehmann (13e de l'Euro U23). Deuxième et troisième tricolore de cette série, Antoine Muller et Julien Ferandeau devront batailler ferme pour éviter les repêchages.

Série 4 : Dans cette série, le public aura les yeux de Chimène pour Raphaël Montoya qui étrennera ses nouvelles couleurs de Liévin. Après une année blanche, le champion du monde junior aborde cette nouvelle saison gonflé à bloc. Ses adversaires les plus coriaces seront sans doute les Allemands Lars Pfeifer (champion du monde universitaire et 5e de la coupe d'Europe de Valence) et Philipp Wiewald (3e des derniers Mondiaux juniors). Antoine Legout sera la 2e carte tricolore de cette manche.

Série 5 : Sans doute la batterie la plus ouverte. Devraient être à lutte pour la victoire l'Espagnol Antonio Benito Lopez (3e des Jeux Méditerranéens et 6e de la coupe d'Europe de Quarteira), le Britannique Christopher Perham (2e de la coupe d'Europe de Holten) et l'Allemand Jannik Schaufler (2e de l'Euro U23). Et pourquoi pas aussi les Français Antoine Duval (récent lauréat de l'aquathlon de Vittel) et Quentin Barreau (13e de la coupe d'Europe de Valence) ?

Lievin_Duval.jpg

Pas de séries pour les concurrentes féminines qui démarreront directement par les demi-finales. Lors de chacune des 3 courses, 2 billets seront offerts pour la finale. Les autres devront passer par les repêchages qui distribueront 6 autres billets pour la finale. Comme chez les hommes, il y aura également une finale B. Voici les favorites de chacune des séries.

Série 1 : Auteure d'une excellente année 2018 (6e du Mondial U23 et 2e de la coupe du monde de Tongyeong), Sandra Dodet présente la meilleure carte de visite de cette manche.

Lievin_Dodet.jpg

Seront aussi à surveiller de près l'Italienne Alessia Orla (8e de la coupe du monde de Karlovy Vary) et la Hongroise Greta Santosi (2e de la coupe d'Afrique de Larache. Les deux autres Françaises engagées, Léa Richard Léa et Elsa Notebaert, auront bien du mal à éviter les repêchages.

Série 2 : Les bookmakers miseront sans doute sur les deux Bleues engagés dans cette manche : Justine Guérard (5e de la coupe du monde d'Astana) et Célia Merle (7e de l'Euro junior et 10e des Mondiaux juniors). Celles-ci devront néanmoins surveiller de près l'Allemande Lina Völker (5e de la coupe d'Europe de Dnipro) et la Néerlandaise Quinty Schoens (9e des Mondiaux juniors).

Série 3 : Encore une Bleue qui aura les faveurs de la cote. Margot Garabedian présente, en effet, le plus beau palmarès de toutes (2 podiums en coupe d'Europe et 8e de la coupe du monde de Tiszaujvaros en 2018).

Lie_vin_Garabedian.jpg

Viseront également un slot direct pour la finale l'Allemande Nina Eim (10e des Mondiaux U23), la Néerlandaise Rani Skrabanja (17e de la récente coupe du monde de Cape Town) et la Belge Jolien Vermeylen (2e de l'aquathlon de Vittel derrière... Margot Garabedian). La tâche ne s'annonce donc pas aisée pour la 2e Française Julie Iemmolo.

Triathlete sera présent sur place pour vous faire vivre l'évènement.

Programme de la coupe d'Europe :

Hommes

  • - Qualifications : à partir de 14h30
  • - Repêchages : à partir de 16h45
  • - Demi-finales : à partir de 19h30
  • - Finale B : 21h40
  • - Finale A : 22h25

Femmes

  • - Demi-finales : à partir de 18h30
  • - Repêchages : à partir de 20h30
  • - Finale B : 21h55
  • - Finale A : 22h25

À noter que des happening auront lieu à 18h, 19h15, 20h15 et 21h25.